mymajorcompany-recrutement.com

mymajorcompany-recrutement.com

En 2012, MyMajorCompany ouvre sa plateforme de crowfunding à tous types de projets. Pas moins de 90 000€ ont été déboursés par les adhérents pour les projets de rénovation de monuments nationaux. Sur le site, se côtoient des artistes et des créateurs de startup qui ont pour point commun d'être à la recherche de mécènes.

Suite à la vente de milliers de "wistikis", 3 nouveaux objets imaginés par le designer Philippe Starck sont mis sur le marché par la start-up, avec l'appui de MyMajorCompany. Le développement et la mise en vente de petits appareils high-tech, communiquant avec une appli, est la spécialité de la société Wistiki. La finalité du "wistiki" peut par exemple être de remettre la main sur un trousseau de clés perdu. Au sein des succès de la plateforme MyMajorCompany, nous pouvons évoquer l'entreprise Wistiki.

MyMajorCompany, un acteur important du crowdfunding

Pour avoir le soutien des membres de MyMajorCompany, le porteur du projet doit obéir à différentes conditions, en particulier être innovant ou crédible. Sur le site français, des créateurs présentent leur travail aux membres de la communauté. Plus seulement un site de production musicale, MyMajorCompany est aussi une plateforme de financement collaboratif.

Des passionnés de musique aux fondations de MyMajorCompany

La première pierre MyMajorCompany est posée en 2007. Dès 2007, Bamago rencontre son premier succès avec Max Boublil. Puis les trois amis rencontrent Simon Istolainen et fondent le label participatif. Si MyMajorCompany est à la base dédié aux créateurs de musique, le label s'est ensuite engagé dans d'autres domaines.

L’album "Toi+Moi" est un énorme succès ; il s'est écoulé à un million d'exemplaires. Grégoire est la découverte et le premier grand succès de MyMajorCompany. En un temps record, le chanteur va rassembler 70 000 euros auprès des internautes, ce qui lui permet de produire "Toi+Moi". En 2009, c'est Grégoire, produit par MyMajorCompany, qui est en tête des ventes en France.

Le principe de la plateforme est resté identique : trouver les futurs talents et offrir une opportunité aux créateurs de se faire connaître ! Entre la maison d'édition, les labels et les activités du site internet, quelque vingt salariés travaillent au sein de MyMajorCompany. Dernièrement, le groupe a mis en ligne Tipeee. Ce site permet de sponsoriser des porteurs de projets web en leur donnant une petite somme d'argent. MyMajorCompany Editions, la société d’édition, et deux labels, 2100 Records et Beaucoup-Music, densifient encore les activités de l'entreprise.